Contact | Marque d'éditeur



Cartographica Helvetica


Résumé

Peter Heitzmann:

Les premières cartes géologiques de la Suisse, 1752–1853

Cartographica Helvetica 38 (2008) 21–36

Résumé:

Cet article doit donner une vue d'ensemble du développement des cartes géologiques en Suisse de 1752 à 1853. Les premières cartes de Guettard (1752) et de Gruner (1760) se limitent presque exclusivement à la représentation, sous forme de points, des gisements de minéraux économiquement intéressants, sans tenir compte de la corrélation des aspects géologiques régionalement ou pour l'ensemble de la Suisse. Guettard utilisa pourtant déjà pour la «bande marneuse» une représentation unifiée des surfaces. Gimbernat (1803), Meyer (1805) et Ebel (1808) dressèrent ensuite des cartes à très petites échelles avec une grossière figuration géologique de la Suisse par de grandes unités de surface géologiques et tectoniques. Les considérations stratigraphiques ne jouèrent qu'un rôle de second ordre. La percée se produisit avec Merian (1821) qui, pour la première fois, introduisit dans une carte régionale à grande échelle des unités stratigraphiques définies. Studer (1851) élargit le cadre de la représentation à tout l'arc alpin et Studer et Escher (1853) utilisèrent pour toute la Suisse une représentation moderne des formations stratigraphiques à une échelle relativement grande. Cette carte peut être considérée encore nos jours comme un modèle pour les cartes géologiques de la Suisse dans son ensemble.


© 1990–2017 Cartographica Helvetica (marque d'éditeur)

Logo Valid HTML 4.01 Logo Valid CSS