Contact | Marque d'éditeur



Cartographica Helvetica


Résumé

Peter F. Tschudin:

La typométrie: une technique performante pour la mise à jour de cartes géographiques

Cartographica Helvetica 36 (2007) 27–35

Résumé:

Dès le début, la cartographie a visé l'exactitude aussi bien que l'actualité. Rassembler des informations, les transformer en dessins cartographiques et ensuite graver une carte demandaient beaucoup plus de temps que l'impression elle-même. Comme le temps nécessaire à la diffusion des nouvelles, durant le 18e siècle, devint de plus en plus court, l'on tenta à plusieurs reprises d'accélérer la gravure et l'impression par de nouvelles techniques. En plus, l'édition de cartes en plusieurs langues posait un problème de temps et d'argent.

À Bâle Guillaume Haas (1741–1800), en compétition avec Johann Gottlob Breitkopf de Leipzig, développa en 1776, d'après les indications d'August Gottlieb Preuschen à Karlsruhe, la typométrie, système de composition utilisant des signes géographiques. Pourtant, les progrès de la gravure à l'eau-forte et l'invention de «l'impression chimique», de la lithographie, par Alois Senefelder en 1797 la firent tomber dans l'oubli.


© 1990–2017 Cartographica Helvetica (marque d'éditeur)

Logo Valid HTML 4.01 Logo Valid CSS