Contact | Marque d'éditeur



Cartographica Helvetica


Résumé

Elri Liebenberg:

La cartographie de l'Afrique du Sud sous la souveraineté britannique de 1795 à 1910

Cartographica Helvetica 30 (2004) 23–34

Résumé:

La fusion des quatre colonies du Cap, de l'Orange, du Natal et du Transvaal donna naissance en 1910 à l'Union sud-africaine indépendante et marqua la fin de l'autorité coloniale britannique directe. Quand la Grande-Bretagne prit possession de la colonie du Cap en 1795, le pays n'était pratiquement pas encore cartographié. A l'exception des plans cadastraux de la colonie du Cap et de quelques cartes dues à Grantham, Mair, Herfst, Jeppe, Merensky et Troye, peu de choses avaient changé jusqu'au début de la deuxième guerre des Boers en 1899.

La raison en est à chercher dans la politique coloniale britannique qui restreignait en permanence les dépenses dans les colonies et s'en remettait à celles-ci pour les travaux de mensuration et de cartographie. Les cartes topographiques n'apparaissaient pas comme une nécessité administrative prioritaire pour ces colonies aux finances chroniquement fragiles de sorte que peu de moyens étaient disponibles pour elles et pour l'indispensable réseau trigonométrique. La Grande-Bretagne ne prit douloureusement conscience de sa négligence qu'au début de la deuxième guerre des Boers. En 1910, l'Afrique du Sud n'était pas encore cartographiée selon les standards usuels à l'époque.


Note bibliographique

  • Article traduit de l'anglais par Imre Josef Demhardt.

© 1990–2017 Cartographica Helvetica (marque d'éditeur)

Logo Valid HTML 4.01 Logo Valid CSS