Contact | Marque d'éditeur



Cartographica Helvetica


Résumé

Kurt Brunner:

Les premières cartes du Kilimanjaro – un exposé sur la cartographie de l'expédition

Cartographica Helvetica 30 (2004) 3–9

Résumé:

Dès 1860, des expéditions s'engagèrent sur le mythique Kilimanjaro, le massif le plus élevé d'Afrique, couvert de neige et proche de l'équateur. Elles avaient aussi souvent pour résultat d'établir des cartes, avant tout aux échelles comprises entre 1:500 000 et 1:1 000 000. En 1889 et en compagnie de l'alpiniste autrichien Ludwig Purtscheller, le géographe et éditeur allemand Hans Meyer vainquit le Kibo, le plus haut sommet du massif du Kilimanjaro et d'Afrique. De cette première escalade, suivie d'une autre, en sont résultées des cartes de la région du Kibo aux échelles de 1:85 000 a 1:250 000.

Dès 1890 des séries de cartes ont été produites par la cartographie coloniale allemande. Ces cartes étaient le résultat de relevés d'itinéraires pendant les explorations et couvrent naturellement aussi le massif du Kilimanjaro. Au tournant du siècle, une carte du Kilimanjaro avait déjà été dressée à l'aide des méthodes photogrammétriques.


Note bibliographique

  • Version éditée de: Erstbesteigung und erste Karten des Kilimandscharo. Dans: Kartographische Nachrichten 39, 6 (1989) pp. 216–222.
  • Version éditée de: Karten Ostafrikas um die Jahrhundertwende: ein Beitrag zur Kolonialkartographie. Dans: Kartographie und Staat: interdisziplinäre Beiträge zur Kartographiegeschichte. Ed. par Uta Lindgren. München, 1990. (Algorismus 3). pp. 47–53 et 96–102.

© 1990–2017 Cartographica Helvetica (marque d'éditeur)

Logo Valid HTML 4.01 Logo Valid CSS