Contact | Marque d'éditeur



Cartographica Helvetica


Résumé

Michael Hochedlinger:

La désignation de Johann Baptist Homann comme géographe impérial en 1715

Cartographica Helvetica 24 (2001) 37–40

Résumé:

Parmi les prérogatives de l'empereur, chef du Saint-Empire romain germanique, figurait aussi celle d'accorder des privilèges. Pour l'histoire de la cartographie, les privilèges impériaux d'impression (privilegia impressoria) sont d'une importance particulière car, grâce à eux, les auteurs dans tous les domaines de la connaissance, les imprimeurs, les graveurs et également les éditeurs de cartes cherchaient à se protéger contre les reproductions non autorisées de leurs œuvres pendant un certain temps (en général 10 ans).

Un privilège impérial d'impression avait aussi dans une certaine mesure un effet publicitaire. C'était une manière de recommandation auprès de l'acheteur potentiel – un sceau de qualité – car une forme ou une autre d'examen précédait l'octroi du privilège. Ce dernier était bien sûr toujours mentionné dans le cartouche de la carte où il agissait comme un moyen de publicité efficace (par exemple: cum privilegio Sacrae Caesareae Majestatis).

Lors des travaux d'inventaire aux Archives d'Etat d'Autriche à Vienne, un document a été découvert à la fin de l'an 2000 concernant la désignation de Johann Baptist Homann (1664–1724) comme géographe de l'empereur, accompagné de la lettre de requête de Homann à l'empereur Charles VI, qui a régné de 1711 à 1740.


© 1990–2017 Cartographica Helvetica (marque d'éditeur)

Logo Valid HTML 4.01 Logo Valid CSS