Contact | Marque d'éditeur



Cartographica Helvetica


Résumé

Irma Noseda:

L'extension des terres au détriment des zones humides au 19e siècle: l'exemple de la correction de la Linth

Cartographica Helvetica 23 (2001) 27–34

Résumé:

Les contrées de la Suisse maintenant les plus densément construites et utilisées le plus intensément pour l'industrie et les voies de circulation n'étaient encore vers 1800 que des surfaces inondables guère exploitables. Les corrections de cours d'eau du 19e siècle furent les premières manifestations du changement durable et civilisateur de la Suisse, si riche en lacs et vallées. La correction de la Linth de 1807 à 1816/23 en fut l'ouvrage pionnier et sa réalisation constitue aussi un chapitre de l'histoire sociale, culturelle et même environnementale de la Suisse au seuil de la modernité.

Hans Conrad Escher (1767–1823) fut nommé en 1804 président de la commission d'experts et dirigea la réalisation du projet: la Linth glaronaise (Canal Escher) a été détournée dans le lac de Walenstadt, lequel servit ainsi de bassin de rétention naturel. De là, domestiquée, la Linth s'écoula par un canal (Canal de la Linth) vers le lac de Zurich. Pour la première fois en Suisse, une société anonyme a été fondée pour financer ce projet gigantesque.


© 1990–2017 Cartographica Helvetica (marque d'éditeur)

Logo Valid HTML 4.01 Logo Valid CSS