Contact | Marque d'éditeur



Cartographica Helvetica


Résumé

Samuel Wyder:

Les atlas scolaires suisses depuis 1843

Cartographica Helvetica 20 (1999) 25–33

Résumé:

Des atlas scolaires rudimentaires existaient déjà au 18e siècle. Dès 1843, Heinrich Keller et Jakob Melchior Ziegler publièrent en Suisse les premiers atlas qui s'imposèrent pour l'enseignement général. Les Zurichois Heinrich Wettstein et Wilhelm Götzinger rédigèrent aussi des atlas scolaires, respectivement dès 1872 et 1902. Déjà à l'époque, ces atlas ont dû se défendre contre la concurrence des grandes maisons d'édition allemandes. Attentifs aux progrès de la recherche, les cartographes s'efforcèrent au début de représenter les résultats des découvertes et de l'avancement des sciences. Par la suite, la représentation des massifs montagneux devint la difficulté majeure à résoudre pour produire des atlas convenables.

La Conférence des directeurs cantonaux de l'éducation décida en 1899 – eu égard aux nombreux atlas étrangers trop mal adaptés à la situation de la Suisse – d'éditer son propre ouvrage didactique officiel. La réalisation d'un atlas pour les écoles moyennes, avec une édition allemande et une édition française ainsi qu'une édition simplifiée pour les écoles secondaires, se révéla être une tâche très ardue dans le système scolaire suisse. Sous la direction d'August Aeppli (dès 1898), d'Eduard Imhof (dès 1927) et d'Ernst Spiess (dès 1976), ont été publiés des atlas pour les écoles moyennes qui ont acquis une grande renommée internationale grâce à la figuration du relief, perfectionnée au cours des ans, due à l'estompage donnant un effet plastique sous un éclairage oblique et à une échelle de couleurs nuancée selon une perspective aérienne.


© 1990–2017 Cartographica Helvetica (marque d'éditeur)

Logo Valid HTML 4.01 Logo Valid CSS