Contact | Marque d'éditeur



Cartographica Helvetica


Résumé

Gustav Forstner:

Deux méthodes pour la construction des grilles de distorsion pour évaluer les cartes anciennes

Cartographica Helvetica 18 (1998) 33–40

Résumé:

Les grilles de distorsion constituent un moyen auxiliaire de donner une vue générale des erreurs de position sur les cartes anciennes. Le principe de la construction géométrique des grilles de distorsion ou de leur construction à l'aide d'une échelle moyenne place sciemment la clarté de la représentation avant la possibilité de reproduction du résultat. Une construction totalement objective des grilles avec ces méthodes n'est pas possible, car le choix des points qui interviennent dans la construction d'une ligne quelconque ou l'élimination de points fortement entachés d'erreur est subjectif. Cette objectivité ne peut non plus pas être atteinte en raison de l'inconstance de l'échelle des anciennes cartes et de la répartition souvent très irrégulière des points identifiables. Il est tentant, dans les zones avec peu de points appropriés, d'utiliser des points très éloignés pour la construction ou d'interpoler sur des longues distances, ce qui fausse le résultat. Ces problèmes apparaissent aussi dans une moindre mesure lors de calculs de grilles de distorsion. Comme ces calculs se font en général automatiquement, il faut prendre garde à ce que les grilles ne soient tracées que dans les zones où les points sont suffisamment nombreux à proximité des lignes.

Toutes les lignes des grilles sont influencées, si ce n'est dans leur tendance, du moins dans leur particularité, par des paramètres que l'on peut choisir librement. Avant d'évaluer les résultats obtenus à l'aide de ces grilles, il convient d'examiner si leur fiabilité est suffisante pour en tirer des conclusions valables.


© 1990–2017 Cartographica Helvetica (marque d'éditeur)

Logo Valid HTML 4.01 Logo Valid CSS