Contact | Marque d'éditeur



Cartographica Helvetica


Résumé

Thomas Klöti:

La carte douanière de la Suisse (1825) de Johann Kaspar Zellweger et Heinrich Keller: origine d'une base pour la révision des droits intérieurs et de transit

Cartographica Helvetica 14 (1996) 25–34

Résumé:

Outre les taxes prélevées aux frontières, la Suisse connut jusqu'en 1849 des droits intérieurs ainsi que des péages pour l'utilisation des routes et des ponts qui entravaient le trafic et le commerce.

En sa qualité de «commissaire fédéral pour les questions douanières», Johann Kaspar Zellweger (1768–1855) procéda à des enquêtes destinées a servir de base pour une révision des droits intérieurs et de transit. La carte douanière de la Suisse (1825) vit le jour dans le contexte de ces relevés. Pour exécuter la carte, le réviseur fédéral des douanes Zellweger, qui était domicilié à Trogen en Appenzell, choisit Heinrich Keller (1778–1862) de Zurich, un cartographe renommé. Ce dernier avait déjà publié en 1813 une carte touristique de la Suisse et était par conséquent parfaitement qualifié pour cette tâche. Vu la distance de 80 km séparant les deux hommes, ceux-ci eurent le plus souvent recours à la voie épistolaire pour donner des instructions ou demander des précisions. Cette correspondence est une source riche de détails concernant la production et la qualité de la carte.

On a deux exemplaires manuscrites de la carte: la première version se trouve aux Archives de l'Etat de Berne, la seconde version se trouve aujourd'hui aux Archives fédérales suisses. La carte douanière de 1825 éclaire un pan de l'histoire des transports et de l'administration vieux de 170 ans. Mais l'abolition des droits de douane intérieurs ne fut executé qu'en 1848 seulement.


Note bibliographique

  • Version éditée de: Die Zollkarte der Schweiz (1825) von Johann Kaspar Zellweger und Heinrich Keller. Dans: Zoll-Rundschau 41, 2 (1996) pp. 39–42.

© 1990–2017 Cartographica Helvetica (marque d'éditeur)

Logo Valid HTML 4.01 Logo Valid CSS