Contact | Marque d'éditeur



Cartographica Helvetica


Résumé

Christine Marie Petto:

Cartographie en tant que devoir de l'Etat: le soutien des cartographes français aux 17e et 18e siècles

Cartographica Helvetica 12 (1995) 38–41

Résumé:

Pendant le règne de Louis XIV, la cartographie bénéficia d'un soutien accru de ses activités de la part de l'Etat. L'intérêt du gouvernement pour les cartes était déjà bien évident auparavant mais ce n'est qu'à partir du dernier quart du 17e siècle qu'un accroissement du soutien financier, qu'un intérêt marqué de l'Etat et qu'un savoir-faire perfectionné se conjuguèrent pour donner à la France la suprématie pendant presque un siècle dans le domaine de la cartographie.

L'auteur a étudié le système du mécénat de cette période – les subsides en faveur de la cartographie – de la fondation de l'Académie des sciences à la fin de l'Ancien Régime. La recherche porte sur les carrières de trois cartographes: Alexis-Hubert Jaillot, Guillaume Delisle et Jacques-Nicolas Bellin. Ils illustrent trois manières différentes pour un cartographe de participer au système du mécénat en France aux 17e et 18e siècles: les éditeurs de cartes du commerce, les cartographes scientifiques et les agents salariés par le gouvernement.


Note bibliographique

  • Article traduit de l'anglais américain par Thomas Klöti, Berne.
  • Basé sur une conférence fait au 15e Congrès international de l'histoire de la cartographie, Chicago, du 21 au 25 juin 1995.

© 1990–2017 Cartographica Helvetica (marque d'éditeur)

Logo Valid HTML 4.01 Logo Valid CSS