Contact | Marque d'éditeur



Cartographica Helvetica


Résumé

Kurt Bretterbauer:

La précision des cartes anciennes

Cartographica Helvetica 8 (1993) 47–49

Résumé:

Récemment Peter Mekenkamp a publié une nouvelle méthode pour analyser la précision des cartes anciennes. On choisit un certain nombre de points de la carte, définis sans ambiguïté, on numérise leur position et on calcule les distances réciproques vers tous les autres points. Sur une carte moderne, on relève les coordonnées géographiques des mêmes points et on calcule leurs distances. A partir des différences entre les distances déterminées sur les deux cartes, une méthode statistique fournit l'écart moyen des distances en un point de la carte ancienne. En chaque point de celle-ci, cet écart moyen sera le rayon d'un cercle permettant de mettre en évidence la précision de la carte.

Ce procédé, simple mais très efficace, laisse cependant ouverte la question de la direction de ces erreurs et de la manière de les corriger. Dans le présent exposé, la réponse à ce problème est fournie par l'application d'un algorithme de calcul de compensation connu depuis longtemps en géodésie. Un tel procédé permet une adaptation optimale à la position «vraie» des points choisis et fournit aussi les vecteurs de déplacement entre la position effective et la position après correction.

L'exemple de la carte générale de l'Atlas tyrolensis (1774), de Peter Anich et Blasius Hueber, explique la méthode de Mekenkamp, complétée par un calcul de compensation géodésique.


© 1990–2017 Cartographica Helvetica (marque d'éditeur)

Logo Valid HTML 4.01 Logo Valid CSS