Contact | Marque d'éditeur



Cartographica Helvetica


Résumé

Klaus Bartels:

De la face de la Lune aux cartes lunaires

Cartographica Helvetica 5 (1992) 11–16

Résumé:

L'auteur relate le développement de l'attribution de noms locaux sur la Lune par deux astronomes réputés du 17e siècle.

Johannes Hevelius, natif de Danzig, était un des meilleurs astronomes de son temps. Dans son principal ouvrage, Selenographia, 1647, il introduisit les termes de «mer», «golfe», «lac», «montagne» et dénomma les formes du relief d'après les principes appliqués sur la Terre. Giovanni Riccioli de Ferrare reprit ce système dans l'Almagestum Novum de 1651. Il donna de son côté aux mers et aux lacs des noms de phénomènes météorologiques et aux cratères ceux de savants illustres. Pour ce faire, il imagina un système particulier dans lequel il divisa la surface visible de la Lune en octants.

Dès la fin des années soixante du 20e siècle, la face cachée de la Lune est aussi connue et des noms lui ont été attribués selon l'ancienne tradition par l'Union astronomique internationale.


Note bibliographique

  • Version éditée de: Eine Göttin wird kartographiert – Die Geschichte unserer Mondkarte. Dans: Neue Zürcher Zeitung (28 juin 1975).

© 1990–2017 Cartographica Helvetica (marque d'éditeur)

Logo Valid HTML 4.01 Logo Valid CSS