Contact | Marque d'éditeur



Cartographica Helvetica


Résumé

Arthur Dürst:

Le levé topographique du canton de Zurich de 1843 à 1851

Cartographica Helvetica 1 (1990) 2–17

Résumé:

Le canton de Zurich pouvait déjà faire état d'une longue tradition cartographique lorsque la mensuration fédérale fut mise en oeuvre avec lenteur au début du 19e siècle.

Cependant les travaux attribués aux cantons, comme la triangulation de 2e ordre, la triangulation de détail et les levés topographiques, ne furent entrepris que sous la direction énergique du général Guillaume Henri Dufour.

Zurich confia la réalisation de la triangulation à Johannes Eschmann, puis celle des levés topographiques à Johannes Wild. Il en résulta 27 feuilles de planchette levées de 1843 à 1851, les deux premières années ayant été avant tout consacrées à la mesure du réseau de triangles. Les instructions pour les levés à l'échelle 1:25 000 très détaillées de Dufour servirent de directives pour les campagnes de topographie et Wild alla même au-delà sur certains points.

Parceque les limites de ces 27 feuilles originales de planchette du levé topographique coïncidaient avec des limites des communes ou avec des éléments du paysage tels que collines et ruisseaux, leurs contours apparaissaient très irréguliers. Ces feuilles on dû être copiées plusieurs fois, en premier lieu pour la «Carte Dufour» en 16 sections correspondant aux coupures de la carte topographique de la Suisse 1:100 000, puis de nouveau comme fond pour les 32 feuilles de la carte topographique du canton de Zurich.


Note bibliographique

  • Version éditée de: Die topographische Aufnahme des Kantons Zürich 1843–1851. Eine Dokumentation zur Faksimilierung der Originalzeichnungen aus dem Archiv des Bundesamtes für Landestopographie. Zürich, 1989.

© 1990–2017 Cartographica Helvetica (marque d'éditeur)

Logo Valid HTML 4.01 Logo Valid CSS